© 2018 by Open Women Orchestra  

 

OWO - Open Women Orchestra

est un projet réalisé en partenariat avec Polyphones et LE CUBE

Contacts :
Gaël Segalen : gs@ihearu.org  - 

Christine Webster : webster@sfr.fr

Carine Le Malet: 

ailto:carine.lemalet@lecube.com

Photos par Christian Taillemite

​À PROPOS

OWO - l'Open Women Orchestra s'est formé dans le cadre d'une résidence artistique réalisée au centre de création numérique Le Cube à Issy-les-Moulineaux en juin 2018, sur une proposition de Gaël Segalen et Christine Webster du réseau Polyphones. Créé en 2015, Polyphones a pour but de visibiliser et de faciliter échanges et créations entre compositrices dans le domaine de l’expérimentation sonore et musicale.

 

Orchestre électronique conçu comme un laboratoire d’improvisation et d’écriture collective, OWO propose de fusionner les énergies singulières de sept compositrices:

Sabina Covarrubias, Alice Guerlot-Kourouklis, Emmanuelle de Héricourt, Marielle Martin, Gaël Segalen, Emma Souharce, Christine Webster. Chacune venant d'horizons et de sensibilités différentes (expérimental, noise, pop, field recordings...), mais partageant une même exigence créative de la musique électronique. C'est au terme de trois jours de résidence vécus comme une évidence que l'orchestre a pris corps, forgeant son identité propre et une manière spécifique d'appréhender le son et l'espace.

 

OWO produit une musique improvisée basée sur une structure, une trame musicale, et un travail des textures sonores préalablement définis. La restitution scénique propose une expérience immersive où le public est invité à circuler dans la salle pendant la performance pour apprécier la spatialisation sonore. Les musiciennes sont placées au centre de la pièce permettant ainsi au public de se déplacer tout autour et de pouvoir observer les processus en cours.   

Photo Sabina Covarrubias

Retour sur impression

"Ouvert, en effet... Ce panorama des possibilités de la musique "électronique" (pour faire court) ne refuse aucune piste de création. Subs, sons trouvés, mélodie, pas mélodie, modulaire, pas modulaire, ordinateur, pas ordinateur, noise, pas noise, beat, pas beat, c'est finalement là qu'on quitte le "boysclub" du "synthporn" (hein les copains, I'm looking at you/me) et des catégories pour enfin entrer dans le discours, sa cohésion, sa diffusion, sa performance. 

J'étais si parfaitement tombé en moi-même, au long de cet assaut sensoriel, qu'il ne reste que cette photo. Elle ne rend pas justice à l'atmosphère particulière que l'orchestre a installé. Comme une installation au travers de laquelle on peut circuler librement, comme le fait le son, d'enceinte en enceinte, - circulation du travail de composition en direct. "


Julien Palomo - Concert du 14/06/2018 / LE CUBE

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now